BitcoinBlockchainTechnologie

Test concluant pour le protocole Lightning 1.0

Les développeurs du protocole Lightning annonce la version 1.0 RC (Release Candidate) suite à une série de tests concluants sur le réseau principal Bitcoin (mainnet). Développé par 3 équipes (ACINQ, Blockstream, Lightning Labs) en collaboration avec plusieurs acteurs de la communauté Bitcoin, le réseau Lightning vise à adresser les problèmes d’adaptation à la croissance (scaling) liés au nombre important de transactions sur le réseau principal Bitcoin (mainnet).

 

Pourquoi le réseau Lightning?

Paiements instantanés

Paiements sur la blockchain rapides comme l’éclair sans se soucier des temps de confirmation de bloc. La sécurité est mise en œuvre par Smart-Contracts sans créer de transaction blockchain pour les paiements individuels. La vitesse de paiement est mesurée en millisecondes à quelques secondes.

 

Évolutivité

Capable de millions à des milliards de transactions par seconde à travers le réseau. Cette nouvelle capacité déclasse complètement les canaux de paiement traditionnels de plusieurs ordres de grandeur. Le paiement instantané en un clic sans gardien de valeur (custodian) est désormais possible.

Faible coût

En effectuant des transactions et des compensations en parralèle de la chaîne principale, le réseau Lightning permet transiger avec des frais exceptionnellement bas, ce qui permet des cas d’utilisation émergents tels que les micropaiements instantanés.

Compatibilité inter-chaîne

Les échanges atomiques croisés (« cross-chain atomic swaps ») peuvent se produire hors chaîne instantanément avec des règles de consensus blockchain hétérogènes. Tant que les chaînes peuvent supporter la même fonction de hachage cryptographique, il est possible d’effectuer des transactions blockchain sans faire confiance aux gardiens tier.

Fonctionnement du réseau Lightning

Lightning est un réseau décentralisé utilisant la fonctionnalité de contrat intelligent dans la blockchain pour permettre des paiements instantanés sur un réseau de participants (P2P). Le réseau Lightning dépend de la technologie sous-jacente de la blockchain. En utilisant de vraies transactions Bitcoin / blockchain et en utilisant son langage de script natif smart-contract, il est possible de créer un réseau sécurisé de participants capables de traiter à haut volume et à grande vitesse.

 

Canaux de paiement bidirectionnels

Deux participants créent une entrée dans le grand livre sur la blockchain, ce qui oblige les deux participants à approuver toute dépense de fonds. Les deux parties créent des transactions qui remboursent l’entrée du grand livre à leur allocation individuelle, mais ne les diffusent pas à la blockchain. Ils peuvent mettre à jour leurs affectations individuelles pour l’entrée du grand livre en créant de nombreuses transactions à partir de la sortie d’entrée du grand livre en cours. Seule la version la plus récente est valide, ce qui est appliqué par un script smart-contrat blockchain-parsable. Cette entrée peut être clôturée à tout moment par l’une ou l’autre des parties sans aucune confiance ou dépositaire en diffusant la version la plus récente à la blockchain.

Réseau Lightning

En créant un réseau de ces entrées de grand livre à deux parties, il est possible de trouver un chemin à travers le réseau similaire au routage des paquets sur Internet. Les nœuds le long du chemin ne sont pas fiables, car le paiement est appliqué à l’aide d’un script qui renforce l’atomicité (soit le paiement entier réussit ou échoue) à travers les verrous temporels décrémental.

Blockchain en tant qu’arbitre

En conséquence, il est possible d’effectuer des transactions hors-blockchain sans limitations. Les transactions peuvent être effectuées hors chaîne avec la confiance de l’applicabilité de la blockchain. Cela ressemble à la façon dont on conclut de nombreux contrats légaux avec d’autres, mais on ne va pas en cour chaque fois qu’un contrat est conclu. En rendant les transactions et les scripts analysables, le contrat intelligent peut être appliqué sur-blockchain. Ce n’est qu’en cas de non-coopération que le tribunal est impliqué – mais avec la blockchain, le résultat est déterministe.

Pour plus d’informations : http://lighning.network

Commentaires